Anna Silver _ 26 _

Les messages

Épuisée, sur le lit, sur le dos. Le téléphone près d’elle.

Des voix magnétiques enregistrées sur le répondeur, brouillées par les échos dus à l’éloignement, aux transmissions.

Peut-être toutes les vies à côté desquelles elle passe, des vies d’à-côtés ; recueillant les signes

Je suis partie pour trois jours je rentrerai mercredi soir
Anna interrompt son propre message et avance sur la bande enregistrée en son absence ;

 

parfois de longs blancs après les mots, avant qu’on ne raccroche, parfois l’on raccroche soudainement, parfois Anna interrompt le message, d’un mouvement de bras presque mécanique, comme détaché du corps.
Entre chaque message, les longs et répétés bips des tonalités.

 

/ Anne, c’est Michel, on se voit comme prévu au tabac, vendredi midi. N’oublie pas, à vendredi. / / ……………………………………………….. ……………………………………………….. ………………………………………………..

 

/ Allo, ici c’est Hélène, je viens d’arriver, appelle-moi dès que tu rentres au 578 11 62 ; j’espère que tout va bien ; je serai là jusqu’à vendredi après je rentre, j’espère que cette fois-ci on ne se croisera plus, j’ai plein de choses à te dire depuis le temps / / ……………………………………………….. ……………………………………………….. ………………………………………………..

 

/ . . . . . . . . . . . . . C’est moi… / / ……………………………………………….. ………………………………………………..

 

/ Anne bonjour, c’est Jean-Paul. Il faudrait que vous soyez pour projection samedi à Lausanne, dimanche à Genève, lundi à Zurich.
Vos hôtels sont réservés : le 13 à l’hôtel Terminus, Lausanne ; le 14, au Mondial, Genève ; et le 15 à l’Excelsior à Zurich. À bientôt. / / ……………………………………………….. ………………………………………………..

 

/ C’est Claire, je t’appellerai quand tu rentreras, ou sinon essaie de m’appeler après six heures au 2 72 15 76 à bientôt… / / ………………………………………………..

 

………………………………………………..

/ . . . . . . . . . . . Oh, c’est encore le répondeur. . . . . . / / ……………………………………………….. ………………………………………………..

 

/ . . Anna, dove sei ? . . . . Anna where are you. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ……………………………………………..// ……………………………………………….. ………………………………………………..

 

/ C’est Alain. Je t’ai appelée c’était mon anniversaire. Je voulais le passer avec toi.
Ce sera pour l’année prochaine. / / ……………………………………………….. ……………………………………………….. ……………………………………………….. ………………………………………………………………………………………………….. ………………………………………………..

>>dans la cambrure